Gestion et développement économique

Notre commune s’est développée fortement ces vingt dernières années. Nous sommes passés de 5200 habitants en 1999 à plus de 9000 habitants aujourd’hui.
Au regard de cette évolution démographique, nous devons conduire une réflexion stratégique sur les orientations budgétaires de la commune sur le moyen et long terme, afin de trouver un juste équilibre entre les investissements nécessaires pour notre commune et un niveau d’endettement par habitant raisonnable et maîtrisé. Cette réflexion doit par ailleurs s’inscrire dans une optique de développement durable et de protection de notre environnement, préoccupations majeures et essentielles de notre équipe Illacalternative2020 portée par Édouard Quintano.

Dresser un constat objectif impose de savoir poser les bonnes questions : fallait-il par exemple prioriser la construction d’une nouvelle salle des fêtes (Quérandeau 2), en plein centre et sans parking prévu, avec un budget réévalué à la hausse à près de 7 millions d’euros ? Faut-il travailler en priorité sur l’étude et la réalisation d’un centre nautique, d’un hypothétique lycée ? Ne faut-il pas accélérer l’aménagement du réseau routier, de pistes cyclables, de cheminements doux qui pourraient nous permettre de mieux nous déplacer dans notre commune, vers Mérignac vers Cestas et dans la ville ? Faut-il se préoccuper de l’implantation d’un musée autour de l’aéronautique en lieu et place d’aider au développement de l’emploi dans les entreprises et commerces illacais ?

Afin de consolider à Saint Jean d’Illac un développement en adéquation avec nos valeurs tant au niveau de l’Économie, du Social ou de l’Emploi, nous devons renforcer les partenariats avec la communauté de communes Jalle Eau Bourde (communes de Cestas, Canéjan et Saint Jean d’Illac), le Conseil départemental, le conseil Régional et les associations des entreprises illacaises.

Ensemble une nouvelle énergie pour Saint Jean d’Illac.